Home Société C’est la lutte vitale!

C’est la lutte vitale!

De tout temps des Français se sont battus pour défendre ce qui leur semblait juste

C’est la lutte vitale!
Paris le 30/01/2021. © Gabrielle CEZARD/SIPA Numéro de reportage : 01002332_000041.

Cette jeunesse qui sort dans la rue le samedi m’agace…


Il y eut la révolution pour qu’enfin les hommes puissent naître et demeurer libres et égaux en droit. Il y eut des révoltes, des grèves et des combats pour défendre la cause des travailleurs et pour les conquêtes sociales. Il y eut des guerres civiles et des guerres pour défendre notre pays. Il y eut la résistance contre les nazis où il fallait risquer sa peau.

Se mettre sur la gueule, une tradition française

De tout temps des Français se sont battus pour défendre ce qui leur semblait juste. Au XIVème siècle, Étienne Marcel, à la tête du tiers état, essaya de réformer la monarchie, et le paya de sa vie. Armagnacs et Bourguignons s’entretuèrent au siècle suivant, et Jeanne d’Arc mourut de s’être battue contre l’Anglais.

Protestants contre catholiques, frondeurs contre Mazarin, Vendéens contre républicains, communards contre Versaillais…

A lire aussi: Déclin civilisationnel: et si l’épidémie nous arrangeait?

Une passion tricolore

Les Français sont querelleurs et parfois violents, mais parce qu’ils sont gens de passion dans leurs opinions. Prêts à se jeter dans la bataille et à tout risquer pour défendre ce qui leur semble un grand idéal. Il y eut ainsi beaucoup de luttes et de combats où chacun, parce qu’il était de bonne foi, osait risquer sa vie pour une cause qu’il sentait dépasser son simple destin individuel. Pour construire une nation peu à peu apaisée, il a fallu vider beaucoup de grandes querelles, qui correspondaient à autant de grandes questions.

Et ce n’est pas fini. Il est aujourd’hui des gens qui descendent dans la rue malgré l’épidémie, qui bravent courageusement la pluie, qui sacrifient sans hésiter leur samedi, et qui pour certains, avec une témérité insensée brandissent la pancarte « vivre libre ou mourir », pour défendre la cause la plus vitale et la plus noble de notre France contemporaine : la Teuf.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Vous avez honte de prendre l’avion? Bientôt des trains de nuit vous aideront à ne plus vous sentir coupable!
Next article La Kabylie face à la France et à sa fille, l’Algérie

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération