Pour l’universitaire Delphine Chedaleux, le cinéma de Jean-Pierre Marielle banaliserait la « pédophilie ». Délirant!


Jean-Pierre Marielle nous a quittés le 24 avril, à 87 ans. Dans des films comme On est toujours trop bon avec les femmes (sic), Les Galettes de Pont-Aven, Comme la lune ou Calmos, Marielle incarnait à merveille le mâle quadra brut de décoffrage des

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2019 - Causeur #69

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite