Benoit Hamon à Lyon, avril 2017. SIPA. 00801984_000031

« Bilal Hamon. ». Deux mots, un surnom suffisent à résumer la perception qu’ont de Benoît Hamon ses plus farouches adversaires. Mais c’est peut-être aussi la sienne, celle qu’il a de lui ou dont il rêve. « Ali Juppé », l’intéressé avait trouvé ça « dégueulasse ». « Bilal Hamon », Benoît Hamon trouve ça charmant : « Ils m’ont rebaptisé d’un très joli prénom. Je suis fier q

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Avril 2017 - #45

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite