Quantcast
Home Brèves Sarkozy aime les Dominique…


Sarkozy aime les Dominique…

Il n’a échappé à personne que les mésaventures new-yorkaises du champion du PS ont doublement servi l’actuel Président de la République. En le débarrassant, d’abord, d’un candidat que les sondages annonçaient imbattable ; en annihilant, ensuite, l’essentiel de la puissance de feu des socialistes à son encontre (frasques, argent, abaissement de l’image de la France : vraiment ?) – et ce, à l’orée même d’une séquence qui s’annonce très Kennedy pour Sarkozy et son élégante épouse enceinte. Non, vraiment, merci Dominique !

Nicolas Sarkozy pourrait d’ailleurs en remercier un autre, de Dominique : Dominique Besnehard, jadis âme damnée de Ségolène Royal, et qui tient un petit rôle dans La Conquête. Lors d’une scène mémorable, où il est chargé d’imiter la candidate du PS pendant une répétition du débat de second tour, il la campe en dinde hystérique, avec une gourmandise visiblement revancharde. Voilà un coup de poignard qui a dû réjouir l’Elysée… D’autant que ce film, qu’on annonçait assassin – voyez l’affiche ! – pourrait fort bien faire gagner sinon des voix du moins la sympathie du public. Sarkozy y apparaît certes arrogant et agité mais humain, touchant même, et finalement assez sympathique (si ! si ! même les bobos en sortent troublés…) comparés aux autres protagonistes. Et notamment à Villepin, son plus redoutable concurrent à droite, qui est ici croqué en petite crapule ordurière, survolté de haine sous son brushing argenté. S’il y a une conclusion à tirer, pour 2012, du film La Conquête, elle est claire (stream) : exit Dominique !

Ca commence à faire beaucoup, sans être tout à fait suffisant pour qualifier ces coïncidences de « miracle ». Manque encore un petit quelque chose… Que la gauche, par exemple, présente une candidate unique dès le premier tour – disons Dominique Voynet, au hasard.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La Russie courtise-t-elle le Pakistan?
Next article L’ordre moral, c’est le « pass contraception »

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération