Ras la casquette de cet « esprit du 11-Janvier » qui a encore hanté tout le mois de février, de la 4e du Doubs au 49-3 de Valls en passant par les vaticinations de la mère Fourest.

Heureusement, dans la vraie vie, il y aura quand même eu quelques bonnes nouvelles : Riad Sattouf couronné à Angoulême et Timbuktu sept fois aux Césars – et moi qui, tout compte fait, n’ai toujours pas viré à gauche…

INVESTISSEZ DANS UN RIAD !

Dimanche 1er février/Enfin un mois qui commence bien ! Le Festival d’Angoulême couronne L’Arabe du futur, BD autobiographique de Riad Sattouf, ou plus exactement son volume 1 : Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984).

Ne me dites pas que vous êtes trop cultivé pour connaître Riad Sattouf ! D’origine syro-bretonne, ce type-là est « fou pas mal », comme disent les vieux Cajuns francophones. Il est l’auteur d’une série dessinée intitulée La Vie secrète des jeunes (publiée dans Charlie de 2004 à 2014) et l’inventeur de Pascal Brutal, un antihéros aussi aberrant que le monde « futuriste » dans lequel il vit. Accessoirement, Riad a remporté en 2010 le César du meilleur premier film pour Les Beaux Gosses.

Quant à L’Arabe du futur, le mieux est encore de citer in extenso la 4e de couverture : c’est « l’histoire vraie d’un enfant blond et de sa famille dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Hassad ». Dévendeur, le pitch ? Mais c’est ça, la façon Sattouf ! Pas vraiment le genre « gags à gogo » ; mais sous son trait, ses souvenirs d’enfance se changent en conte.

La recette est plus simple à décrire qu’à reproduire : sens de l’observation + distance = ironie bienveillante. Ainsi du titre, L’Arabe du futur : c’est celui que son père, laïc et progressiste, espère contre vents et marées voir émerger des brumes obscurantistes, grâce à l’éducation. Riad Sattouf donne à penser en souriant – et c’est toute la vie qui devrait être comme ça !

*Photo : wikicommons.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Basile de Koch
est chroniqueur des nuits parisiennes à "Voici" et du Basile de Koch est chroniqueur des nuits parisiennes à "Voici" et du PAF à "Valeurs actuelles". Il est aussi essayiste à 16h.
Lire la suite