Quantcast
Home Brèves Pass contraception, le retour


Pass contraception, le retour

François Taillandier, Cyril Bennasar et Jacques de Guillebon, par ordre d’apparition à l’écran, nous ont entretenus de leurs opinions croisées sur le fameux « pass-contraception ».

Faisant, chacun, preuve d’une virile argumentation et d’une mâle détermination à faire valoir leurs points de vue. Divergents certes, voire carrément inconciliables, mais avec un point commun de taille : tous trois nous expliquent qu’ils sont guidés, dans leurs plaidoiries, par un amour immodéré, sinon d’une femme, du moins de LA femme.

Tant mieux.

Nous aurons donc pu découvrir les diverses opinions qui vont de la crainte d’une appropriation par l’état de la sexualité des jeunes filles à l’apologie de la chrétienté émancipant la femme en passant par le procès de cette même chrétienté priée de se garder à gauche comme à droite, comme Jean le Bon à Poitiers.

De mieux en mieux, on aurait pu craindre que le débat ne parte, disons, en couilles.

Il en ressort, Mesdames, que nos amis les hommes, ronfleurs ou insomniaques, n’ont toujours pas renoncé à leur ancestrale prérogative : contrôler ce qui se passe dans nos strings.

Je propose donc que nous continuions de faire comme nous le faisons depuis 2 000 ans : nous agissons comme nous l’entendons et laissons croire à ces messieurs qu’ils ont quelque chose à dire sur cette intéressante question.

De la duègne à la salope, ils auront tout pour le même prix !


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Cour de récré et cours des devises
Next article Les « working class heroes » sont fatigués
Romancière et scénariste belge, critique BD et chroniqueuse presse écrite et radio. Dernier roman: Sophonisbe.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération