Cher Père Noël,

Il y a un an, je t’avais demandé de repousser la fin du monde. T’en souvient-il, vieux débris ? J’escomptais  devenir un peu meilleur dans un monde pire, et pour cela, il me fallait gratter du temps de partie supplémentaire. Quelle déconvenue, papinou, cela n’a pas du tout marché !  Nib ! J’ai creusé mon découvert, acheté l’album des Daft Punk, sifflé des CRS esplanade des Invalides et même signé le manifeste des 343 salauds. C’est dire à quel point je me suis taillé une âme de damné. L’aurait mieux valu pour moi crever sous le fameux vrombissement du ciel promis à Bugarach.

Cette année, je récidive.  J’y crois encore, et même, je t’ai barbouillé la liste de mes cadeaux en un catalogue bien senti, que j’ai rangé par rubrique, pour que tes lutins de panurge s’y retrouvent. Avec cette bienveillance qui ne m’est pas de coutume : tu as une année entière pour me réunir tout ce bazar.  Si j’ai été sage comme une image ? Tu sais bien que non, et même, tu sais que je m’en fous. Il y a déjà bien trop d’images et d’idoles dans ce monde, et elles nous supplantent, hein Père-Noël. Voici ma liste :

Politique 

Avant toute chose, je souhaite qu’après les élections européennes et les municipales, l’expression « tirer des leçons de ces résultats » ne soit plus employée pour jeter insidieusement le déshonneur sur ceux qui n’ont pas bien voté. Mais pour tirer des leçons de ces résultats.

Culture

Je voudrais qu’Aurélie Filippetti ne pipe mot du centenaire de la mort de Péguy. Merci pour lui. Comme tu le sais, les œuvres de Günther Anders n’ont pas encore été intégralement traduites dans ma langue maternelle, qui est le français. Si tu peux veiller à ce que cela soit fait avant mars, dans une petite maison d’édition qui aurait petite mine.

Société

Pour la prochaine guerre mondiale contre l’euthanasie, qui approche. Je souhaite que le camp des gentils, qui est celui d’en face donc, ne se défende pas par un usage excessif de vidéos et de photos de vieillards agonisants, la bave au menton, les yeux vides, le sang qui coule par les oreilles etc. Ce qui serait déloyal.

Religion

Derechef, le pape François élu homme de l’année 2014 par tous les médias dominants, à une écrasante majorité. Et aussi, pour l’équilibre, que les médias dominés élisent un homme d’autant d’importance, mais moins connu ; style Michéa, Philippe Jaccottet, ou Fabrice Hadjadj.

Mon papili Noël, peux-tu faire en sorte que la nouvelle génération de catholiques, qui est bien, faut le dire,  ne se planque pas comme ses aînés dans les grandes entreprises françaises, les boites de com, de conseil, de management et tout le pataquès. Plutôt qu’elle aille faire du théâtre privé, de l’ébénisterie, de la musique et du chant, de l’enseignement voire, au pire, du journalisme.

Médias

Que Fabrice Luchini ait une émission hebdomadaire sur une grande chaine, à 20h. Le format de l’émission serait assez simple : un journaliste ; quatre heures d’antenne avec le fils spirituel de Cochet.

Et puis aussi que Gaspard Proust soit prolongé à vie. Dis, tu peux ?

 

 

 

Lire la suite