C’est le ministère de l’Intérieur qui vient de l’annoncer : un élève du lycée juif toulousain Ozar Hatorah – celui-là même, donc, où Merah a perpétré son massacre d’enfants- a été victime d’une agression antisémite dans un train reliant Lyon à Toulouse. Les deux coupables présumés sont en garde à vue à Lyon.

Le jeune homme souffre d’une interruption temporaire de travail de huit jours. Il a déposé plainte dans la nuit au commissariat de Lyon et « les identités des deux agresseurs sont connues grâce à l’action en gare de la police ferroviaire », précise le ministère de l’Intérieur. D’après les premiers éléments de l’enquête, l’adolescent aurait été pris à partie dans un compartiment après que les deux suspects ont remarqué une chaîne à son cou.

« Un adolescent de 17 ans portant un signe religieux distinctif et par ailleurs scolarisé à l’école Ozar Hatorah de Toulouse, a été pris à partie et insulté par deux individus. L’adolescent a ensuite été agressé au niveau de la plate-forme des toilettes par ces deux mêmes individus qui l’ont roué de coups », rapporte ainsi le ministère.

« Seule l’intervention d’un passager et des contrôleurs de la SNCF a pu mettre un terme aux violences », poursuit le ministère qui juge que « ces actes d’une extrême violence sont inadmissibles ». Le porte-parole de Manuel Valls a à cette occasion réaffirmé sa volonté de « combattre toutes les résurgences de ce mal profond qu’est l’antisémitisme ».

Ce que le ministère ne rappelle pas, en revanche, c’est qu’après l’agression antisémite dont avaient été victimes, il y a un mois, trois jeunes juifs à Villeurbanne, près de Lyon, les coupables, tous issus des « quartiers sensibles » avaient été remis en liberté à l’issue de leur garde à vue, contre l’avis du parquet…

En ira-t-il de même cette fois ?

*Photo : Fabien Perissinotto

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Partager
Marc Cohen
est rédacteur en chef de Causeur.est rédacteur en chef de Causeur. Pilier du Groupe d’Intervention Culturelle Jalons, il a notamment été rédacteur en chef de "L’Idiot International ".