Home Médias Les bons conseils de Laurent Ruquier pour faire gagner la gauche en 2022


Les bons conseils de Laurent Ruquier pour faire gagner la gauche en 2022

Les Français en ont marre de financer la propagande de Laurent Ruquier

Les bons conseils de Laurent Ruquier pour faire gagner la gauche en 2022
Laurent Ruquier reçoit Jean-Luc Mélenchon, le 2 octobre 2021 Image: Capture d'écran Youtube

Le cri du cœur de l’animateur vedette de France 2 face à Jean-Luc Mélenchon illustre bien la crise de nerfs à gauche. L’émission “On est en direct” de Laurent Ruquier et Léa Salamé samedi a passablement énervé notre directrice Élisabeth Lévy.


Sur le site de France Télévision, on peut lire cette description de l’émission de Laurent Ruquier: “Des personnalités se succèdent dans une ambiance feutrée et bienveillante”… C’était le prêche du samedi soir avec deux grands prêtres de la religion progressiste qui dénoncent le diable avec une morgue sidérante.

Au bout de quatre minutes, Léa Salamé cite Zemmour.

Ruquier la coupe : “Ah non pas Zemmour, Zemmour est un virus. Une épidémie ! Qu’il faut combattre évidemment”.

Au passage, il bat sa coulpe pour l’avoir inventé dans son propre laboratoire, et Harry Roselmack ricane à cette blague Laurent Ruquier/Frankenstein. Zemmour, c’est un monstre fabriqué par Ruquier.

Ces gens friands de réminiscences historiques savent-ils que les nazis comparaient leurs ennemis fantasmés à des microbes ou à des vampires ? On pense aussi à la minute de la haine d’Orwell. Bref, ils emploient le registre typique du fascisme, mais c’est Zemmour qui est d’extrême droite ! Ils ironisent ensuite sur la condamnation de Nicolas Sarkozy, ou s’esclaffent de l’œuf jeté sur Macron. Bref, nous assistons au spectacle atterrant de la subversion subventionnée. 

Mais, le pompon, c’est quand ils reçoivent Jean-Luc Mélenchon. 

Ruquier : “Si vous voulez le bien des gens, il faut aller voir les quatre autres et leur dire que c’est la seule façon. J’ai fait les comptes avec le sondage qui vient de tomber. Jadot 9, Mélenchon 9, Roussel 1.5, Hidalgo 5.5, Montebourg 1.5… ça fait 26 %. Là vous y serez au deuxième tour. Vous ou un autre. Ou Anne Hidalgo. Ou Jadot (…) Mais entendez-vous bon sang de bon Dieu, si vraiment vous voulez que les Français aient une meilleure vie ! Moi j’ai une belle vie. Mais que les Français qui souffrent aient une meilleure vie”.

Laurent Ruquier, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, le somme de nouer des alliances pour faire gagner la gauche. 

Pour lui, être de gauche n’est pas une opinion, mais une vérité révélée. C’est le camp du Bien, et la droite, c’est l’erreur. 

Ruquier a le droit d’avoir des opinions, mais… 

Le CSA va-t-il décompter le temps de parole de Laurent Ruquier ? Ou peut être coller une amende à France TV ? De toute façon, c’est nous qui payerions une éventuelle amende. Même en dehors du service public, un tel parti pris serait scandaleux. Mais en plus, la moitié des Français payent pour se faire insulter chaque semaine par des bateleurs qui ont le melon. Et ils en ont ras-le-bol de financer cette propagande.


Cette chronique a initialement été diffusée sur Sud Radio.

Retrouvez la chronique d’Elisabeth Lévy chaque matin à 8h10 dans la matinale de Sud Radio.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Zemmour bienvenu chez les chtis
Next article Le triomphe des immigrés

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération