Home Société IFOP : 58% des Français saluent le retour de Karim Benzema en équipe de France


IFOP : 58% des Français saluent le retour de Karim Benzema en équipe de France

Les Français veulent-ils mettre Benzema hors-jeu ?

IFOP : 58% des Français saluent le retour de Karim Benzema en équipe de France
Karim Benzema lors d'une conférence de presse avant un entraînement à Clairefontaine, 30 mai 2021 © Francois Mori/AP/SIPA Numéro de reportage  : AP22571817_000007

Karim Benzema fera ce soir son grand retour en équipe de France, à l’occasion du match amical contre le Pays de Galles pour se préparer à l’Euro 2021. Une petite majorité de Français salue la sélection de Karim Benzema. Analyse.


Karim Benzema s’était fait évincer de l’équipe de France suite à l’affaire de la sextape en 2015. Mathieu Valbuena l’avait accusé d’avoir voulu l’escroquer avec une vidéo qu’il aurait tournée avec sa compagne, en faisant pression sur lui. Après son départ forcé, Benzema avait accusé le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps d’avoir « cédé à la pression d’une partie raciste de la France », dans un entretien accordé au quotidien espagnol Marca en mai 2016.

Un joueur clivant, des scandales

En 2016, Manuel Valls avait affirmé qu’un retour du joueur en équipe de France n’était pas souhaitable. « Je crois qu’il ne faut pas mélanger le football et la politique. Dans mon cas, il s’agit d’une affaire politique » s’était alors plaint le joueur franco-algérien dans les colonnes du Vanity Fair Espagne, en avril 2018 . En mars 2020, le joueur de Madrid avait ironisé sur Olivier Giroud en disant sur Instagram “on ne confond pas la F1 et le karting”. Les fans de Giroud rappelaient que leur chouchou était tout de même le 2ème meilleur buteur du football français après Thierry Henry !

À lire aussi : Football: l’idéologie diversitaire à l’offensive en Équipe de France

Réalisé auprès d’un échantillon de 1 500 Français, un sondage de l’IFOP [1] vient montrer que si Benzema peut être un atout sur la pelouse, il est aussi perçu comme un potentiel facteur de troubles au sein de l’équipe. Selon le sondage, un peu plus d’un Français sur deux (58%) salue la sélection de Benzema qui est loin de faire autant l’unanimité que celle d’autres joueurs comme Mbappé (82% de taux d’adhésion), Griezmann (81%) ou Giroud (71%).

Question : Souhaitez-vous que les attaquants suivants soient sélectionnés au sein l’équipe
de France qui va jouer l’Euro de football entre le 11 juin et le 11 juillet ? © sondage IFOP pour France Pronos

Sans surprise, pas le joueur favori de la droite nationale

A la question : « Quel serait selon vous le meilleur avant-centre pour l’équipe de France entre Olivier Giroud et Karim Benzema ? », 45% des Français répondent Giroud, et 46% répondent Benzema. 9% ne se prononcent pas. Parmi ceux des Français se déclarant amateurs de foot, 62% privilégient toutefois Benzema. 

À lire aussi : Le bon (Karim Benzema) et le raciste (Matt Pokora)

Parmi les répondants, 79% des personnes musulmanes interrogées considèrent que Karim Benzema ferait un meilleur avant-centre pour les Bleus que Giroud, tandis que pour l’électorat RN, seulement 31% des personnes soutiennent le joueur franco-algérien. On se souvient que Karim Benzema avait déclaré en 2018 qu’il refusait de chanter la Marseillaise sous prétexte que « la Marseillaise appelle à faire la guerre. Et ça, ça ne me plaît pas. »

La profondeur du clivage Giroud-Benzema est ainsi révélatrice des fractures identitaires actuelles. Benzema est pour les uns le symbole des « jeunes » de cités (« une figure d’identification auprès d’une certaine fraction de la jeunesse de cité »)[2] qui se disent victimes de discrimination. Pour les autres, il représente l’image du « bad boy » qui n’a « pas la légitimité à porter le maillot de l’équipe de France et [à] représenter dignement le pays » selon les mots d’Akim Oualhaci et Stéphane Beaud.[3]

Didier Deschamps aurait« cédé à la pression d’une partie raciste de la France » ?

55% des personnes interrogées pensent que la sélection de Benzema pourrait attiser des tensions au sein de la société autour de l’équipe de France. 80% des sondés désapprouvent la présence dans l’équipe de France d’un joueur ayant déclaré que Didier Deschamps avait « cédé à la pression d’une partie raciste de la France ». Enfin, 83% des Français considèrent qu’on devrait exiger des joueurs de chanter la Marseillaise au début des matchs. 

À lire aussi : Madame Bachelot, vous m’avez cruellement déçu

Le temps nous montrera si Didier Deschamps a fait le bon choix en donnant la possibilité à Benzema de rejouer. Mais après la polémique sur la chanson des Bleus du rappeur Youssoupha (Roselyne Bachelot aime bien au ministère de la Culture, Noël Le Graët estime que “nous n’aurions pas dû” à la FFF), ce sondage démontre que cette compétition sportive à venir pourrait rouvrir nos blessures identitaires. Et si seule la qualité de jeu de Benzema devrait nous préoccuper ce soir, toute sa prestation sera en réalité étudiée. Thomas Pierre, chargé d’étude à l’IFOP nous le confirme : « Au-delà du caractère strictement sportif de sa prestation, l’enjeu en termes d’image est d’apparaître le plus exemplaire possible, dans son attitude avec le public et ses coéquipiers mais aussi dans sa manière de s’investir pour le collectif. En gros, il doit priver d’arguments ceux qui l’accusent de ne pas assez « mouiller le maillot » pour les bleus et de ne pas avoir de véritable attachement à l’équipe et au pays. »


[1] Étude Ifop pour France Pronos réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 27 au 28 mai 2021 auprès d’un échantillon de 1 513 personnes, de la population française âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine. 

[2] «L’affaire Benzema remise en perspective», La Vie des idées, 8 mars 2016

[3] idem


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article “Mein Kampf”, toujours radioactif?
Next article Quand Maÿlis dégrafait son corsage

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération