Nous, les femmes, nous avons une responsabilité dans cette affaire…
Que l’exposition « Masculin / Masculin », en cours au musée d’Orsay, puisse s’afficher plus ou moins ouvertement, et plutôt plus que moins, comme le rendez-vous de l’année de la communauté gay n’est pas dû uniquement aux quelques épiphénomènes médiatico-militants qui l’accompagnent. Parmi tous les droits que nous revendiquons depuis tant de décennies, nous n’avons jamais réclamé celui de contempler et de jouir de la beauté du corps masculin. Nous continuons à batailler, seins nus s’il le faut et même s’il ne le faut pas, contre la pornographie, le sexisme et la violence conjugale. Nous nous époumonons à crier que « nos corps nous appartiennent ! ». Mais savoir à qui appartiennent désormais ceux des hommes auprès de qui nous vivons et avons toujours vécu ne semble nous préoccuper qu’en dernier ressort. À tort.

« Masculin/Masculin » regroupe 200 sculptures, peintures et photographies, de 1800 à nos jours, qui ont en commun de représenter la nudité masculine. Constat davantage accablant que curieux : il n’y a que deux œuvres créées par des femmes.

« Masculin/Masculin. L’homme nu dans l’art de 1800 à nos jours ». Jusqu’au 2 janvier 2014. Musée d’Orsay, Paris VIIe.

*Photo : GINIES/SIPA. 00665762_000026.

Lire la suite