Le 27 novembre, un eurodéputé hongrois, Jozsef Szajer, était pris dans une partouze homosexuelle à Bruxelles. Si le récit de l’incident ne manque pas de comique, quelles ont été les conséquences politiques? 


Chaude soirée à Bruxelles. Le vendredi 27 novembre, à 21 h 30, rue des Pierres, dans le quartier gay du centre historique, des riverains passent un coup de fil au commissariat pour se plaindre de tapage nocturne chez les voisins. Les policiers bruxellois interviennent et tombent sur une vingtaine de personnes à l’étage d’un bar, essentiellement des hommes, souvent nus. Ils s’adonnent à une « lockdown partouze », avec alcool et stupéfiants, dans l’irrespect le plus total des conditions sanitaires au vu de leur activité !

À lire aussi, Martin Pimentel: La France peut-elle accueillir tous les Laye Fodé Traoré du monde? 

Une partie fine cinq étoiles avec deux diplomates et un eurodéputé hongrois du Fidesz

Parmi eux, le député européen hongroi

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2021 – Causeur #86

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite