Home Monde Biélorussie: Loukachenko fait d’une pierre deux coups

Biélorussie: Loukachenko fait d’une pierre deux coups

En partenariat avec la revue "Conflits"

Biélorussie: Loukachenko fait d’une pierre deux coups
Le président biélorusse Alexandre Loukachenko, lors d'une visite officielle en Serbie, au palais de Belgrade, le mardi 3/12/2019 © OKSANA SKENDZIC/SIPA Numéro de reportage : 00935412_000066

L’interception du vol de Ryanair entre Athènes et Vilnius qui transportait un opposant au régime, suivie de l’arrestation de ce dernier ainsi que de sa compagne, a entraîné de nombreuses réactions des dirigeants européens, qui devraient selon toute vraisemblance prendre des sanctions contre Minsk. Mais n’était-ce pas là un des objectifs poursuivis par le président Loukachenko ?


Il devrait en tout cas être gagnant sur deux tableaux. D’une part en portant un coup à son opposition, à commencer par celle réfugiée à l’étranger, et d’autre part en soudant autour de lui la part de la population biélorusse qui le soutient, grâce aux réactions occidentales.

Un opposant majeur arrêté

L’opposant en question, Roman Protassevitch, a fait des études de journalisme en Biélorussie, et avait été renvoyé de l’université à cause de son activisme contre le régime. Il a ensuite exercé son métier en dehors de son pays d’origine, où il avait été arrêté en 2017 à cause d’une participation supposée à un rassemblement non autorisé. Des informations selon lesquelles il aurait des sympathies pour des groupuscules d’extrême droite circulent sur Internet, il aurait notamment fait partie du service de presse de l’organisation du « Bataillon d’Azov ». Toutefois, le fait que ces informations soient datées de l’automne 2020, lorsqu’il a commencé à faire l’objet d’un mandat d’arrêt, rend probable l’hypothèse qu’elles soient fabriquées ou exagérées.

À lire aussi: Les pieds nickelés américains en Ukraine

Mais c’est le fait qu’il soit le co-fondateur de Nexta, un média qui a joué un rôle important dans les manifestations qui ont eu lieu en 2020 contre le président Loukachenko, qui est à l’origine de son arrestation spectaculaire. Il s’agit d’une chaîne YouTube, désormais diffusée via Telegram, et qui compte 1,2 million d’abonnés à l’heure actuelle.

La base arrière de l’opposition visée

Par ailleurs, Roman Protassevitch vivait entre la Pologne et la Lituanie. C’est également dans ce dernier pays que Svetlana Tikhanovskaïa, la candidate de l’opposition à la présidentielle de 2020, a trouvé refuge. Ces deux États accueillent en effet depuis les années 2000 des opposants au régime biélorusse. Du reste, en plus d’être proches géographiquement de la Biélorussie, ils ont un lien historique fort avec ce pays, puisque le territoire de cette dernière a longtemps fait partie du royaume de Pologne-Lituanie, situation que l’on a partiellement retrouvée lors de la résurrection de la Pologne en 1919.

À lire aussi: L’Éthiopie déclenchera-t-elle la guerre de l’eau?

Varsovie cherche clairement à influer le cours des choses de l’autre côté de la ligne Curzon, où vivent encore 400 000 Polonais. Des médias libres à destination de la population biélorusse opèrent également depuis la Pologne, comme la chaîne de télé Bielsat, ou encore la Radio européenne pour la Biélorussie, pour laquelle a travaillé Protassevitch.

Des sanctions à l’impact limité

Cet incident va entraîner un nouveau train de sanctions pour la Biélorussie, qui s’ajouteront à celles déjà prises suite à l’élection présidentielle de 2020. À l’époque, 88 personnes dont le président Loukachenko, avaient été interdites de voyage dans l’Union européenne. Outre les mesures visant des personnalités liées au régime, les secteurs de la chimie et de l’énergie pourraient être visés, ainsi que…

>>> Lire la fin de l’article sur le site de Conflits <<<


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Witold Pilecki: un héros inoubliable
Next article Israël-Palestine: cette Shoah qui ne passe toujours pas
travaille sur le droit de la mer et les stratégies navales.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération