Home Brèves Algorithme n’ blues


Algorithme n’ blues

Ils savent deux ans à l’avance si vous allez divorcer avec une marge d’erreur de 2%, où vous serez demain (10%), ils ont même calculé combien vous dépenserez pour les autres quand vous préférez vous asseoir côté couloir dans les avions…

Qui ? Les algorithmes utilisés par vos compagnies de cartes de crédit ou vos réseaux sociaux. Un des plus pointus répond au délicieux nom de Hunch (« l’intuition » !), il lui faut quelques secondes pour établir votre profil de consommateur jusque dans les moindres détails, définir votre espérance de vie et l’avenir de vos enfants grâce aux informations que vous laissez généreusement sur la toile et chaque fois que vous utilisez une carte à puce.

Mais pour le moment, personne n’a l’intention de recouper ou d’exploiter ces données. La main sur le cœur, le vice-président de Google, grand algorithmophage devant l’éternel, l’a assuré et certifié au Southwest Interactive festival de Dallas.

Et nous allons, bien entendu, lui faire une confiance aveugle.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Tocqueville à Djerba
Next article Apéro Guéant à Tripoli
Agnes Wickfield est correspondante permanente à Londres.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération