Montaigne était tellement sentencieux qu’il écrivit des choses aussi stupides que : « Il vaut mieux une tête bien faite qu’une tête bien pleine. » En réaction aux idioties montaignesques, le peintre Luigi Apatti – l’un des pires de sa génération – exécuta le tableau intitulé Il vaut mieux un lit bien fait qu’une couette trop pleine, puis, se ravisant, peint par-dessus ce repentir connu sous le nom de La tête à Dada.

Luigi Apatti, La tête à Dada. Huile sur toile, 1695. Maison de la literie, Neuilly-sur-Seine.

Lire la suite