Quel est le point commun entre l’Australie et l’Islande? L’ancien Premier Ministre australien, Kevin Rudd, et le leader de l’opposition dans ce même pays, Tony Abbott, étaient tous deux de fervents catholiques qui n’hésitaient à montrer publiquement leur dévotion en se laissant filmer à la sortie de leurs églises…

Qu’à cela ne tienne: Julia Gillard, nouvelle Premier Ministre australienne – et première femme à occuper ce poste – clame son athéisme et affirme il y a quelques jours sur la chaîne nationale ABC son intention de ne « pas prétendre croire en Dieu pour attirer un électorat religieux » tout en réitérant son respect des croyances d’autrui. « Je ne vais pas prétendre avoir une foi que je ne ressens pas » car « je suis ce que je suis et les gens jugeront ça », ajoute Julia Gillard, également questionnée dans cette interview sur sa relation de couple avec sa partenaire de vie féminine … pendant que, cette même semaine, l’agence Associated Press nous informe que, Johanna Sigurdardottir, Premier Ministre islandaise de 67 ans a fait l’Histoire en étant le premier Chef de gouvernement au monde à avoir contracté une alliance homosexuelle.

Inconcevable dans une majorité d’autres pays européens, cette union (avec sa partenaire de longue date) est pourtant largement passée inaperçue dans ces démocraties d’Europe du Nord où les femmes, outre le fait de parvenir (enfin) à la fonction suprême, assument librement leurs (non) croyances religieuses ou leur préférence sexuelle.

Ce profond changement de paradigme social est-il redevable à l’influence apaisante du protestantisme, largement majoritaire au Nord de l’Europe et dominant en Australie ? Car le protestantisme, aux sources même du sécularisme, conduit quasi naturellement au compromis même s’il est vrai qu’une nation comme les Etats-Unis, à majorité (toujours) protestante -toute championne de la liberté d’expression qu’elle fut par ailleurs- est également une des démocraties avancées au monde la plus traditionnelle et la moins laïque… 

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Michel Santi
Franco-Suisse né à Beyrouth en 1963, il a sillonné le Moyen-Orient. ex-cambiste et trader, il dirrige sa propre société financière à Genève pendant douze ans. Aujourd'hui, Michel Santi décortique, scrute et analyse le monde de la Finance. Il est également rédacteur du site : Gestion Suisse
Lire la suite