Home Brèves Dexia : on vous l’avait bien pas dit


Dexia : on vous l’avait bien pas dit

Pourquoi se fatiguer à écrire des brèves, quand les attachés de presse vous mâchent le travail ?
Et même si parfois les nouvelles ne sont pas toutes fraiches, elles valent parfois leur pesant de pommes chips

Voilà en effet la dépêche publiée par Reuters le 23 juillet dernier, laquelle paraphrasait le communiqué de Dexia :

« Dexia a annoncé vendredi avoir largement réussi les tests de résistance des banques européennes à des scénarios de dégradations économiques pires que prévu (sic) et à une nouvelle crise sur les dettes souveraines. Recapitalisée à hauteur de 6,4 milliards d’euros durant la crise financière par la France, la Belgique et le Luxembourg, Dexia a affiché un ratio Tier One de 10,9% dans un scénario “stressé”. La barre de 6% a été choisie par le Comité européen des contrôleurs bancaires (CESB) comme seuil de fonds propres suffisants et le minimum réglementaire est de 4%. Ce chiffre de 10,9% est le plus élevé des quatre autres banques françaises testées (BNP Paribas, Société générale, Crédit agricole et le mutualiste BPCE.
“En conclusion du stress test, il apparaît que Dexia n’aurait pas besoin de fonds propres supplémentaires pour résister au scénario ‘dégradé’ à deux ans du CEBS, y compris en cas de nouveau choc lié aux dettes souveraines” a indiqué la banque franco-belge dans un communiqué.
»

Comment dit-on rire jaune en wallon ?


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La guerre des gauches n’aura pas lieu
Next article Quatre cent mille beaufs de gauche ?
est journaliste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération