Impressionnistes ! Post-impressionnistes ! Pères de la modernité ! Et on repasse les plats ! Les Galeries nationales du Grand Palais s’acharnent depuis cinquante ans à nous faire « redécouvrir » en boucle ce parcours bien balisé qui va de Manet à Picasso.

Georges-Antoine Rochegrosse, Les fastes de la décadences, du 29 juin 2013 au 5 janvier 2014, Musée Anne-de-Beaujeau, Moulins.

*Photo: Musée Anne-de-Beaujeau, Jérôme Mondière

 

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
est écrivain.Dernier ouvrage paru : Précipitation en milieu acide (L'éditeur, 2013).
Lire la suite