Impressionnistes ! Post-impressionnistes ! Pères de la modernité ! Et on repasse les plats ! Les Galeries nationales du Grand Palais s’acharnent depuis cinquante ans à nous faire « redécouvrir » en boucle ce parcours bien balisé qui va de Manet à Picasso.

Georges-Antoine Rochegrosse, Les fastes de la décadences, du 29 juin 2013 au 5 janvier 2014, Musée Anne-de-Beaujeau, Moulins.

*Photo: Musée Anne-de-Beaujeau, Jérôme Mondière

 

Partager
est écrivain.Dernier ouvrage paru : Précipitation en milieu acide (L'éditeur, 2013).