Né en 1535 à Bordeaux, dans une famille de négociants en eau minérale, Alain Robbé est l’un des plus grands botanistes, hommes politiques et cordonniers de Gironde. La postérité garde notamment de lui un magnifique opuscule sur l’art de cueillir les cerises avec la queue et un admirable traité : Chausser bottes et y rester droyt (1563). En décembre 1576, Montaigne, qui était son principal adversaire, dit de lui : « Alain Robbé n’a point de cœur. » Incontinent, Alain Robbé provoque Montaigne en duel[1. Montaigne parle évidemment de cet épisode dans ses Essais, mais je ne sais plus à quelle page. A coup sûr la page 50 ou la 1162. Faut voir.]. Il le perd. Et c’est cette année-là que l’on vit Alain Robbé manger sa fraise en hiver. Le peintre Nicolas Notat représente ici Alain Robbé à la veille du duel, alors qu’il a encore sa fraise et qu’il consulte, par acquit de conscience, le Guide du Routard de la Nouvelle France.

Nicolas Notat, Portrait d’Alain Robbé, 1581, huile sur toile, conservée dans la salle des Conseils de la CFDT.

Lire la suite