Home Brèves Ségo invente la novlangue de bois


Ségo invente la novlangue de bois

Ce lundi, quand j’ai lu la dépêche AFP annonçant le lancement par l’association de la socialiste Ségolène Royal, Désir d’avenir, d’une “plate-forme solidaire” j’ai d’abord cru à une plaisanterie, tant l’accumulation de la novlangue-de-bois moderniste y déclenche rires et de larmes. Cette plate-forme “d’entraide, de solidarité et de fraternité est à nous et chacun d’entre nous doit s’en emparer”. Telle la ville innocente que l’on doit se “rapproprier”, tremblant sous les roulettes des aventuriers rolleristes. Ce truc sera donc un “espace d’entraide autour de plate-formes d’échanges solidaires”. Moi j’aurais ajouté “éco-consciente” ou au moins “verte”… Tout ce petit peuple ébranlé par un désir d’avenir adolescent assurera une “veille citoyenne et sociale pour alerter les amis, décortiquer les événements dans le but d’aider à construire une société toujours plus fraternelle” Veille ou flicage ? Sommes-nous sous la menace d’un observatoire de la fraternité ? D’un Grenelle du fraternel ? L’AFP rapporte les propos de l’un des membres de cette obscure officine qui indique que son but sera de “créer une cellule, de se rendre des services divers et variés et en même temps de créer du lien social”. On en tremble… Alors, demain, tous amis ? On a hâte que Ségolène se lance en campagne. On va bien s’amuser !


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Taxe carbone, c’est reparti comme en 14
Next article Margaret Teacher’s

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération