Home Brèves NPA ? Juste un doigt


NPA ? Juste un doigt

Le NPA dans sa politique autistique a réussi à diviser ses militants (les 8.000 de ce grand parti de masse) en trois tendances équivalentes à l’approche des élections régionales : une unitaire avec le Front de Gauche, une suicidaire composée d’anciens LO, qui veulent rester seuls jusqu’au bout, et une besancenaire, qui acceptera éventuellement des alliances au second tour mais désire se compter au premier. L’appareil stalinien du Parti des jeunes sympas a néanmoins fait triompher la ligne de la direction. Seulement, les sondages étant ce qu’ils sont, le NPA est donné partout largement distancé par le Front de Gauche. Moins chouchou des médias qu’auparavant, Besancenot a choisi une manière originale de reprendre la main en se faisant casser le doigt par un gendarme lors d’une échauffourée devant l’Assemblée nationale. Mais l’époque est loin où il aurait couru tous les plateaux avec la main plâtrée. Le pouvoir n’a plus besoin de ce trop faiblard opposant officiel de Sa Majesté. Maintenant, il y a Europe Ecologie. Sic transit gloria Trotski.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Il faut que Copenhague échoue !
Next article Le lynchage est-il un droit de l’homme ?
Jérôme Leroy est écrivain et membre de la rédaction de Causeur. Dernier roman publié: Vivonne (La Table Ronde, 2021)

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération