Quantcast
Home Brèves Keith qui fait flipper Disney ?


Keith qui fait flipper Disney ?

D’après le site de potins hollywoodien Drudge Report, qu’on dit généralement bien informé, Keith Richards, qui devait jouer le papa de Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes 4, la fontaine de jouvence n’apparaitra finalement pas dans le film. Pourtant, il avait déjà tourné ses scènes, et la qualité de son jeu d’acteur n’est absolument pas en cause (il avait déjà fait une apparition dans l’opus 3).

Ce qui a, semble-t-il, décidé le producteur – Disney en l’occurrence – à couper au montage le guitariste des Stones, ce sont les bonnes feuilles, publiées samedi par le Times de son autobiographie à paraître. Apparemment, on y parle nettement plus de drogues que de sexe et de rock n’roll.

On comprend qu’on se soit ému chez Mickey, de telles pratiques n’étant pas compatibles avec l’éthique de la maison. Cependant on ne peut que partager la perplexité de nombre de commentateurs US : y avait vraiment besoin d’attendre la publication de ce livre pour supputer que le plus grand guitariste vivant n‘était pas uniquement accro aux infusions verveine-menthe ?


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Faire face à Facebook
Next article gabriel@matzneff 
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération