Bien sûr, on ne peut voir les images des immigrés africains et syriens débarquant sur les côtes italiennes que le cœur serré. Le pape François a raison : « Le spectacle de ces êtres humains traités comme des marchandises fait pleurer. » Beaucoup ne finissent pas le voyage, leurs embarcations de fortune chavirant en pleine mer. Bien sûr, on peut déplorer que, devant ce drame, ce drame total, les gouvernements européens, notamment le gouvernement français, passent leur temps à ergoter. Leur seule préoccupation apparente : aiguiller vers les autres pays le maximum d’arrivants ; en avoir le plus petit nombre possible à gérer… et préparer en catimini leur rapatriement.

Faut-il pour autant à l’instar de Cécile Duflot, l’ex-ministre du Logement et leader des Verts, parler de « Waterloo moral » ?

feminisme fourest lahaie

Également en version numérique avec notre application :

*Photo : © AFP Guillemette Villemin

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
est journaliste et essayiste.Auteur des Beaufs de gauche et de La Gauche et la préférence immigrée.
Lire la suite