Christophe Boutin, Olivier Dard et Frédéric Rouvillois signent un passionnant Dictionnaire des populismes. De Salvini à Michéa, des personnalités fort diverses gratifient le peuple d’une supériorité intrinsèque. On aurait tort de les diaboliser à priori.


Les peuples font leur grand retour sur la scène politique et en guise de bienvenue, un mot leur est adressé, destiné à faire trembler dans les chaumières : Populisme ! Le populisme est en effet ce chiffon rouge agité par les progressistes afin de s’éviter toute remise en question, de flétrir par avance, c’est-à-dire, avant toute considération, les aspirations que les peuples osent enfin formuler haut et fort et de délégitimer quiconque a la faiblesse d’en reconnaître la pleine légitimité. Populiste serait ainsi celui qui ne conspue pas le besoin d’enracinement, le besoin d’inscription dans une histoire et dans un lieu, l’attachement et la fidélité à des mœurs, à un mode de vie, à la physionomie d’un pays. Le philosophe Ortega y Gasset parlait d’un droit de l’individu à la continuité historique, mais aujourd’hui, sous le double assaut de la mondialisation financière et de l’islamisation, ce sont les peuples qui réclament le droit à la continuité historique, le droit de persévérer dans leur être, dans leur identité unique et insubstituable. Le populisme européen, dit Philippe de Villiers croisant le fer avec un président Macron fulminant contre la « lèpre » nationaliste et populiste, c’est le « cri des peuples qui ne veulent pas mourir ».

Comme le mot « impressionnisme » en son temps, forgé pour disqualifier les jeunes et hardis Pissarro, Monet ou Renoir et dont ils se firent finalement un titre de gloire, les partis, les leaders estampillés « populistes », Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen en France, Matteo Salvini en Italie, ont dit « soit ! », acceptons l’épithète, relevons le défi.  Plus récemment encore, et plus intriguant aussi, le mot est volontiers adopté par certains esprits q

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Décembre 2019 - Causeur #74

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite