Home Politique Zemmour candidat, que vais-je faire de mes mercredis soirs?


Zemmour candidat, que vais-je faire de mes mercredis soirs?

Une lettre ouverte à Eric Zemmour

Zemmour candidat, que vais-je faire de mes mercredis soirs?
Sandrine Sarroche et Eric Zemmour sur Paris Première Image: capture d'écran Facebook.

Sophie de Menthon recommande à Eric Zemmour de ne pas présenter sa candidature à l’élection présidentielle.


Cher Eric Zemmour,

J’ai découvert un beau jour comme beaucoup d’autres votre voix dissonante dans un univers médiatique unanimiste, dans votre émission Zemmour et Naulleau sur Paris Première animée par Anaïs Bouton. J’ai été enchantée par l’humoriste Sandrine Sarroche et j’ai pris un grand plaisir à ce bain de culture du mercredi que je ne ratais jamais.

Enfin : écouter parler politique avec des invités, eux aussi cultivés, appréciant de replacer ce qui nous anime (mal) dans un contexte historique et sociologique, examinant les choses sous un autre angle. Bon, on pouvait ne pas être d’accord avec vous sur un plan idéologique, mais tout était argumenté et quel bonheur, donnait à réfléchir !

Vous n’aurez pas sa liberté de penser

Les scandales que vous avez pu déclencher étaient une forme de liberté retrouvée, car ne pas se plier au politiquement soi-disant correct, est une façon de vivre une liberté de penser qui est de plus en plus confisquée, en s’échappant d’un univers politique qui accable les Français avec un désappointement croissant.

A lire aussi: Jean-Marie Le Pen: « Zemmour n’a pas le gabarit »

Vos éclats de rire aux pastiches de nos élus et gouvernants par Sandrine Sarroche laissaient entrevoir votre propre recul. Quel plaisir aussi que d’entendre Eric Naulleau, tout aussi talentueux, représentant la gauche, mais attentif et ouvert à la réflexion, capable d’être d’accord avec vous et inversement… On échappait à une pauvreté sémantique et analytique, ce que reconnaissent même vos ennemis. 

Un mélange des genres ?

Et tout à coup, l’invraisemblable : vous vous présenteriez à la présidence de la République ? Vous rentreriez dans le jeu que vous dénoncez… Et Naulleau s’apprête à reprendre la gauche, aussi ? Tout cela au moment justement où nous sommes déconfits devant ce mélange médiatico-politique qui discrédite et les médias et la politique. Il n’y a qu’à voir ce que les Français pensent de ces deux univers ! Alors les mettre dans un mixer… N’avons-nous pas appris récemment que notre ancien Premier ministre, Manuel Valls devenait chroniqueur professionnel ?! Navrant.

A lire aussi: Manuel Valls sera un excellent chroniqueur sur BFMTV

Même si je comprends votre désir d’agir – nous avons tous envie de reformer notre pays qui part à vau-l’eau – laissez-les se débrouiller ! Non pas que vous soyez pire que nombre de ceux qui se présentent (ce n’est pas une référence) mais parce qu’on a besoin de vous ailleurs, de vos livres, de votre analyse, de votre lecture de l’actualité. Vous troublez sans grand espoir un jeu politique déjà si confus…

Un été de réflexion

Et puis, la chef d’entreprise que je suis ne vous attend pas dans son domaine : vous ignorez et pourquoi pas, le monde de l’entreprise ; l’économie pour vous n’est souvent que l’occasion de fustiger le libéralisme au nom de frontières que vous réclamez pour d’autres raisons. En fait, vous analysez les situations en intellectuel sous un prisme historique, c’est ce que nous aimons.

En plus, vous seriez battu probablement ! Notre actuel président a dit qu’il était arrivé par effraction… Vous aussi ? Deux fois de suite, vraiment ? Votre échec ne discréditerait-il pas alors vos futurs propos ? Ne serait-ce pas une façon de vous perdre, vos alliances potentielles nuisant à toute forme d’objectivité future ? Vous n’avez pas le profil d’un président de la République, et c’est tant mieux. D’ailleurs il y a un côté Fantômas dans cette campagne d’affichage qui ne vient de nulle part ! Alors, non, pas vous… 

Mais je suis une optimiste, prête à prendre le pari que vous ne vous présenterez pas ? Justement parce que vous savez réfléchir…

Destin français

Price: 24,50 €

14 used & new available from 17,12 €

Elisabeth Lévy : Interview exclusive sur Zemmour et la présidentielle
[ Les Amis d’Eric Zemmour ]


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Macron à Lourdes: un drôle de pèlerin
Next article Michel Atangana, cette affaire qui embarrasse l’État
Chef d'entreprise, présidente du mouvement ETHIC.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération