À peine quelques mois après la fin de la polémique suscitée par la collaboration entre l’artiste américain Jeff Koons et la maison Louis Vuitton, une nouvelle trouvaille venue d’outre-Atlantique enflamme le web. Rappelons qu’au printemps dernier, Koons a sorti pour le compte du malletier de Bernard Arnault une série de sacs à main sur lesquels il avait reproduit des tableaux de maîtres : Vinci, Van Gogh, Manet, Turner. La question était alors de savoir ce qui autorisait moralement l’homme aux homards géants à asservir des chefs-d’œuvre universels.

Les choses de l’habit

À présent, quand la marque américaine RageOn, spécialisée dans les vêtements à imprimés hyper criards, lance des leggings et un short qui r

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2018 - #53

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite