Pour le psychanalyste Daniel Pendanx, lecteur de Pierre Legendre, la déconstruction du droit civil sur les questions familiales fait sauter le verrou juridique majeur de l’Interdit.


Il n’y aurait pas à se préoccuper plus avant de cette affaire de « la PMA pour toutes » nous dit Jérôme Leroy dans son récent texte « La PMA, pourquoi pas ? », concluant son propos de cette aimable formule de « deux femmes qui s’aiment et veulent faire un enfant » –expression aussi lénifiante quant à « l’amour » supposé qu’absurde dans son « faire un enfant ». Ah, elles « s’aiment », et « veulent faire un enfant », et sûrement ainsi, pourquoi pas, « manger le diable » (Baudelaire) !

Je pensais Jérôme Leroy, dont j’apprécie si souvent les articles, moins tenu au nouvel empire (égalitariste) du Bien. Serait-il donc aussi peu averti de l’économie subjective de cette affaire – de la « course à l’innocence » qui s’y engage – que les tenants l

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Septembre 2017 - #49

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite