Portraits de quatre têtes d’affiche dont les égarements sont à l’origine des mouvements #metoo et autres.


Harvey Weinstein

Le 5 octobre 2017, le New York Times et le New Yorker révèlent publiquement des faits d’harcèlement, d’agressions sexuelles et de viols imputables à Harvey Weinstein, célèbre et puissant producteur de cinéma américain. C’est le coup d’envoi du mouvement planétaire MeToo, et son corollaire français BalanceTonPorc, lancés sur les réseaux sociaux et relayés par les médias. À la suite de ces révélations, Weinstein a été licencié de sa propre société de production.

A lire aussi: Elisabeth Lévy: tuer, c’est mâle!

Aujourd’hui, la

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Octobre 2019 - Causeur #72

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite