Genre : masculin. Couleur : blanc. Tendance : hétérosexuel. Taille : 1m68. Profession : maître de l’Europe. Individu très dangereux. Neutralisé. Date de décès : 5 mai 1821. Affaire non classée. 


Napoléon Ier est mort il y a 199 ans, mais il fait encore peur à la République. Ce qui inquiète aujourd’hui en haut lieu n’est ni un possible remake des Cent Jours par un sosie en costume ni la candidature d’un descendant du roi de Rome à la présidentielle, mais l’exposition qui retracera la vie et l’œuvre de l’empereur à l’occasion du bicentenaire de sa disparition. Organisée par la Réunion des musées nationaux et le Grand Palais, prévue du 14 avril au 19 septembre 2021, à la Grande Halle de La Villette, elle doit pourtant faire événement.

À lire aussi, François-Xavier Ajavon : La politique du socle vide

Si on ignore ce qu’on y verra, on sait que durant un an des régiments de conservateurs ont travaillé avec des divisions de commissaires, des bataillons d’experts et des brigades de collectionneurs pour présenter le Premier Empire sous son meilleur jour et dans sa « diversité ». Outre son art attestant de gloires incontestables, comment mo

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Octobre 2020 – Causeur #83

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite