Ce moi-ci, c’est décidé, je crache mon venin ! Les macroniens yoyottent de la touffe, Spinoza est imbitable (surtout traduit en chinois par Badiou), et Renoir est un peintre exécrable ! C’est bien simple : y a que les jeunes pour relever le niveau. Wesh, gros ?


 

Enfin un site de rencontres haute de gamme ! 

Vendredi 7 juin 

Déçu.e par les soirées Jacquie & Michel  ? Avec Spinoza.fr, faites-vous de nouvelles relations bac +12 ! Sur ce site dédié, vous pourrez lire et commenter à deux, en toute discrétion, l’intégrale de L’Éthique – et plus si affinités, notamment sur le Livre III (De Affectibus).

Le Monde : « LRM s’inquiète d’avoir installé l’extrême droite comme seule alternative possible. » Au bout de deux ans ? Sérieux ?

À signaler aussi, pour les amateurs-trices de plaisir philosophique solitaire, le site Spinozaparis8.com, qui met en ligne ses conférences mensuelles.

Pour une première approche de la pensée du « Prince des philosophes », je vous recommande l’intervention d’Alain Badiou intitulée « Pour une interprétation nouvelle de la notion d’attribut de l’absolu » (1 h 43).

À titre de mise en bouche, voici une phrase qui éclaire bien, me semble-t-il, la problématique de l’ontologie spinoziste selon Badiou : « Le vide est le nom de l’être – de l’inconsistance – selon une situation, en tant que la présentation nous y donne un accès imprésentable, donc l’inaccès à cet accès, dans le mode de ce qui n’est pas-un, ni composable d’uns, et donc n’est qualifiable dans la situation que comme l’errance du rien. » Bon visionnage !

A lire : Racistes, vénaux, sexistes? Les sites de rencontre sur la sellette

Panic a Macron beach 

Samedi 15 juin 

À la une du Monde cette après-midi, ce titre savoureux : « LRM s’inquiète d’avoir installé l’extrême droite comme seule alternative possible. » Au bout de deux ans ? Sérieux ?

À ce qu’il paraît, face aux résultats des européennes, les macroniens auraient été saisis d’« effroi ». Moi je veux bien, mais le seul truc qui n’ait surpris personne dans ces élections, c’est quand même le score du match annoncé RN-LREM.

Que se passe-t-il donc, à l’ombre des grandes têtes molles de la Macronie ? Tout a commencé dans nos colonnes, rappelle fièrement Le Monde : le 5 juin, Ismaël Emelien et David Amiel, conseillers ex-officiels du président, y cosignaient une tribune appelant à « sortir du duel entre progressistes et nationalistes ». Faire et défaire, c’est toujours travailler… Il s’agit d’« éviter le pire », comme d’habitude. Sauf qu’en deux ans, nos deux cerveaux ont réfléchi à un truc nouveau : « Dans notre vie démocratique, toute opposition a vocation à devenir alternance. » Tu vois le danger ?

Une seule solution pour LREM : retirer au RN son statut d’opposant principal, patiemment construit par les deux parti(e)s. Philippe Person, n°2 des Marcheurs, suggère habilement à cet effet une stratégie de « Front républicain » : tout le monde contre l’extrême droite, et on n’en parlera plus ! D’autres vont jusqu’à esquisser d’audacieuses autocritiques : « Depuis deux ans, nous sommes très loin du peuple. C’est un sujet de préoccupation », risque ainsi un député m

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2019 - Causeur #70

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite