Les ignominies proférées contre la police par la sœur d’Adama Traoré dans « Jeune Afrique », ce sont d’abord des ignominies contre notre nation dont les forces de l’ordre sont l’une des incarnations républicaines. Pourquoi seules des paroles singulières, courageuses, osent-elles s’exprimer? Pourquoi le pouvoir, lui, a-t-il peur? 


« Oui nous sommes en danger, oui les noirs sont en danger, oui les arabes sont en danger, oui les personnes issues de l’immigration sont aussi en danger (…), meurent sous les violences et les coups de cette police… » Pour faire bonne mesure, cette litanie intègre, avec le même registre, « les gens du voyage » et la « communauté asiatique ». La police les tue tous.

A lire aussi: Assa Traoré lance un appel contre la France dans le magazine «Jeune Afrique»

Je n’invente pas. C’est Assa Traoré qui parle, il s’agit de la police et de la gendarmerie françaises, il s’agit de la France. Sur le site de Jeune Afrique, le vendredi 5 février.

La réplique cocasse de Mila

Ce sont des délires mais personne ne bronche. Le syndicalisme policier est muet. On ne peut se satisfaire de la seule réplique acerbe de Mila : « les jeunes filles blanches non plus (et je sais de quoi je parle !) ».

On ne saurait non plus abandonner la partie face à la défense d’une cause douteuse, celle de son frère Adama, au passé très imparfait, mort après s’être soustrait à une interpellation dans des conditions faisant encore l’objet d’une information. Les magistrats en charge semblent d’ailleurs tétanisés à l’idée de clôturer le dossier en prenant une décision quelle qu’elle soit. Ce sont des délires mais personne ne bronche.

L’insécurité des Asiatiques ne provient pas de la police…

Comme si Assa Traoré était protégée par ses propres énormités, à l’égard desquelles les outrances d’une Camélia Jordana sont quasiment des gracieusetés. La violoniste Zhang Zhang, en tout cas, a répondu à Assa Traoré sur la communauté asiatique: « c’est gentil à elle de se soucier de la communauté asiatique en France… comme elle l’a dit elle ne se sent pas en sécurité à cause de la crim

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Lire la suite