La leçon de Trump? Une claque! A l’heure où l’on écrit, on ne sait pas encore si c’est lui qui l’a reçue ou si c’est lui qui l’a donnée…


La foule et les pleins feux l’affolent – les tweets vengeurs, c’est son dada. Le tyran aime qu’on le flatte, qu’on le caresse comme un fauve prêt à mordre, s’il est contrarié. Le tyran aime qu’on l’aime… un tyran? mais il a été élu en 2017, non? C’est vrai, il en a seulement les vices. Il est fanfaron, mégalo, affreusement susceptible. 

Son modèle, c’est Néron dans Britannicus – en mieux.

On sait qu’il dirige un grand pays, fût-il en déliquescence. Ce qu’on aurait rêvé, c’est qu’à 74 ans il se retirât majestueusement, entouré de l’affection des siens et fier du travail accompli, enfin sage, rassasié de secousses, comme George Washington ou Cincinnatus! Ce qui nous pend au nez, c’est qu’il reste, qu’il récidive, aïe!… Four more years ! À moins qu’une majorité d’Américains se pose enfin la question: mais que fait-il encore là? 

De Trump on pourrait dire bien des choses en somme:

1- Ce n’est pas un de ces démagogues timides et sournois dont la vieille Europe fournit des exemples. Il est politiquement incorrect et il s’en glorifie – c’est un faux modeste. 

2- La complexité l’ennuie, les nuances le rebutent. Son langage est succinct, grossier, infantile. Il lui suffit d’environ 300 mots pour décrire le monde comme il est. Morceaux choisis: « La torture, ça marche… les immigrés mexicains sont des violeurs… les femmes, il faut les traiter comme de la merde ».
Ce n’est pas de la politique, c’est du bon sens.

3- Il n’est ni sectaire, ni raciste, ni misogyne, il est juste extrêmement sincère – ça nous change de tous ces hypocrites.
C’est le monde qui est dégueulasse, pas lui.

4- Il se pose en défenseur impavide de l’ordre et de la loi.
Il ne va tout de même pas condamner l’usage de la violence légitime d’État à cause de quelques bavures insignifiantes et sous prétexte qu’elle est exercée par des policiers blancs et dévoués (good guys) contre des Noirs irascibles et drogués (bad guys)!
Notez bien, mieux vaut un lynchage réussi qu’un procès bâclé.

5- Il a un avis supérieur sur tout. Le réchauffement climatique, l’Union européenne, le Covid-19, c’est quoi, ces bêtises? Il sait qu’on recueille pieusement chaque miette qui tombe de sa bouche. Il a le droit de se contredire si le vent tourne, l’important, c’est que son pays soit fermement instruit et guidé.
Le gaz de schiste? Excellent pour la santé du pays, donc pour l’avenir de la planète! “Cela va augmenter le PIB

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Lire la suite