Home Culture Bon bœuf


Bon bœuf

"Tendre et saignant" de Christopher Thompson, sortie le 19 janvier

Bon bœuf
Arnaud Ducret et Géraldine Pailhas dans le film "Tendre et saignant" © Les Films du Cap

Quand le cinéma français mêle relations amoureuses et boucherie, ça donne Tendre et saignant


Comparé au tour de force du Chef qui sort le même jour dans les salles (critique à lire dans notre numéro en kiosque, ou sur notre site mercredi prochain), le nouveau film de Christopher Thompson n’affiche pas les mêmes ambitions.

On lui sait gré cependant de s’inspirer du grand boucher parisien Hugo Desnoyers pour bâtir une fiction qui mêle étroitement les relations amoureuses et une vie professionnelle entièrement dédiée à la promotion des viandes de qualité.

Arnaud Ducret et Géraldine Pailhas ©Les Films du Cap

On décernera une mention spéciale à celle qui incarne la compagne et la complice des bons et des mauvais jours de notre boucher-star, incarnée à la perfection par une actrice trop rare sur les écrans, Géraldine Pailhas, aussi crédible en journaliste de mode branchée au début du film qu’en bouchère revendicative et déterminée ensuite. C’est elle qui fait rayonner le film à chaque instant. Ajoutons pour finir que ce film irritera profondément les militants végans : une raison supplémentaire pour aller le voir.


Janvier 2022 - Causeur #97

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Le Z, amateur ou réformateur?
Next article La convergence des luttes “méchant-méchant”
Critique de cinéma. Il propose la rubrique "Tant qu'il y aura des films" chaque mois, dans le magazine

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération