Ténor du barreau, infatigable militant laïque, auteur de bandes dessinées : l’avocat de Charlie Hebdo Richard Malka ajoute encore une corde à son arc en publiant un premier roman fort réussi. Dans Tyrannie, il dépeint une France soumise au charme d’un totalitarisme à la morale puritaine. Toute coïncidence avec des faits réels… 


Ce n’est pas trahir un grand secret, car tous ses amis1 le savent – et les autres le devinent aisément à ses interventions médiatiques : il y a chez Richard Malka quelque chose d’enfantin qui transparaît dans son sourire, ses goûts cinématographiques – L’Âge de glace est l’un de ses films préférés – et dans son évident talent pour se faire aimer de la gent féminine, toutes générations et toutes sociologies confondues. Il semblait donc logique qu’il ait choisi comme deuxième métier l’écriture de scénarios de bande dessinée dans lesquels il pouvait faire ce qu’il aimait par-dessus tout : raconter de belles histoires – et donner libre cours à ses fantasmes d’adolescents, comme cette planète appelée Voluptide, peuplée de jeunes femmes à fort tempérament où les joies du sexe sont obligatoires.

La réussite du débutant

Bien sûr, quiconque l’a vu plaider sait que, dès qu’il enfile sa robe, Malka n’est plus un gamin qui feint de s’excuser de faire des bêtises, mais une brute dont même les nombreuses plaisanteries apparaissent comme des armes lourdes –

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Janvier 2018 - #53

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite