C’est la dernière semaine de l’année: le moment de la revivre à travers des événements qui l’ont marquée. La journaliste de BFM TV, Salhia Brakhlia, a vu dans la fête du cochon une discrimination.


Je sentais que cette Salhia Brakhlia avait un gros potentiel. Elle ne m’a pas déçue.

Elle nous a offert ceci :

On voit qu’elle a été formée au Petit Journal, son transfert lui a d’ailleurs valu un portrait perfide signé Libération : Salhia, c’est la fille qui « lâche des banalités » et enchaîne les « poncifs dignes des plus grands champions de la langue de bois politicienne », et qui trouve que tout le monde est « super sympa ». Apparemment, les gens qui vont à la fête du cochon, non, elle ne les trouve pas super sympas…

Lisez la suite de l’article sur son lien d’origine

Lire la suite