Des hôtels sans nom ni réceptionniste trônent tristement au milieu des fast-foods et des parkings d’hypermarchés. Cette absence de paysage est le lot de nos zones commerciales en périphérie des villes.


Un jour ou l’autre, cela devait lui arriver.

Il venait d’ouvrir les yeux dans une chambre d’hôtel réduite à sa plus simple expression. Vraiment très simple, pour le coup. S’il y avait bien un écran plat sur le mur d’en face, la chambre était en revanche dépourvue de salle de bain et de toilettes, n’offrant qu’un simple lavabo. Il était manifestement dans un de ces hôtels low cost désormais présents dans toutes les périphéries. Des hôtels sans réceptionniste où le seul interlocuteur est une machine. Idéal pour les familles nombreuses sur la route des vacances et les couples adultères… Beaucoup moins quand il est impossible de se rappeler son propre nom et de se souvenir d’où on vient et où on va.

Avait-il roulé trop longtemps ? S’était-il trompé de direction sur l’autoroute et, épuisé, avait-il pris en désespoir de cause la première

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2020 - Causeur #76

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite