Au début du XXe siècle, le pétomane de la salle Gangloff, rue de la Gaîté, un dénommé Laurent, natif de Beaucaire, drainait à ses spectacles des foules assez considérables qui s’amusaient de l’usage inhabituel qu’il faisait de lui-même. Il faut imaginer la surprise de son public s’il s’était mis, entre deux vents, à débiter les Protocoles des sages de Sion et à vouer divers journalistes au pogrom. Nous en sommes là.

L’ordonnance par laquelle le président de la sect

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2014 #10

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite