L’ouvrage d’Alice Urbach de plus de 500 pages sur les meilleures recettes viennoises dans les années 1930 sera bientôt réédité…


« Aryanisation. » Ce mot terrible évoque l’expropriation par les nazis des biens des juifs d’Europe et l’exclusion de ceux-ci de la vie culturelle. Une facette moins connue de ce processus vient de nous être rappelée par l’histoire d’Alice Urbach, auteur d’un best-seller sur la cuisine viennoise dans les années 1930, histoire racontée par sa petite-fille dans un livre publié en septembre(1). Née dans une famille juive en 1886, Alice se marie avec un médecin dont la mort prématurée la laisse seule avec deux enfants à élever. Elle se lance comme professeur de cuisine pratique et crée un service de livraison de plats chauds. En 1935, elle codifie tout son savoir-faire dans un volume de plus de 500 pages qui met à la portée de tout le monde les secrets des meilleures recettes viennoises, de l’Apfelstrudel au Kaiserschmarrn, une sorte de crêpe c

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Décembre 2020 – Causeur #85

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite