Vendre la Jaconde et d’autres trésors français, pour nous sauver de la crise post-Covid?


Le temps est peut-être venu de vendre la France au poids.

L’option est à considérer pour un pays ployant lourdement sous des siècles d’histoire. Comme le temps est au déboulonnage des statues et que les grandes figures de notre passé ne valent plus bézef aux yeux de beaucoup de nos contemporains, il y a peut-être un coup économique à jouer, d’autant que les cours du bronze et du cuivre sont à leur plus haut. Cinq tonnes de Colbert en bronze peuvent vous payer une maison de campagne dans le Lubéron. Douze tonnes du général Lyautey dans un alliage métallique avantageux, et c’est la fortune ! À moins qu’elles soient refondues en monuments à la gloire de Yannick Noah, Assa Traoré ou Omar Sy…

A lire aussi, Driss Ghali : La repentance, un passe-temps pour gosses de riches

Pour sauver le pays de la crise post-Covid

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2020 – Causeur #81

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite