L’historienne américaine Edith Sheffer a mené une enquête approfondie sur la personnalité du docteur Hans Asperger (1906-1980). Cassant le mythe du résistant, cette mère d’autiste dévoile le passé nazi du scientifique autrichien qui a envoyé des dizaines d’enfants handicapés à la mort. Après avoir lu son livre, Caroline Eliacheff nous alerte sur les risques des classifications de l’autisme.


Le chic, c’est d’être diagnostiqué « syndrome d’Asperger », cette forme d’autisme dite de haut niveau. Ceux qui en sont atteints seraient dotés de capacités intellectuelles hors du commun, notamment dans le domaine des sciences ou de l’informatique, sans méconnaître leurs difficultés de communication. La jeune militante écologiste Greta Thunberg, étiquetée « Asperger » serait-elle douée de super pouvoirs ?

Le choc, c’est le livre de l’historienne américaine Edith Sheffer, Les Enfants d’Asperger. Cette mère d’enfant autiste (on ne dira jamais assez de bien de ces mères) a mené une enquête approfondie sur la personnalité du docteur Hans Asperger (1906-1980)

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2019 - Causeur #70

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite