Home Politique « Mimi » en garde-à-vue: mais que va devenir Macron?

« Mimi » en garde-à-vue: mais que va devenir Macron?

Car c’est elle qui l’a fait roi

« Mimi » en garde-à-vue: mais que va devenir Macron?
Michèle Marchand, la reine des paparazzis, au Touquet, avril 2017 © ERIC FEFERBERG / AFP

La patronne de l’agence BestImage, Michèle Marchand, a été mise en garde-à-vue ainsi qu’un journaliste de Paris Match pour “subornation de témoin” dans l’affaire du financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy...


Résumons les épisodes précédents. Ziad Takieddine accuse Sarkozy d’avoir touché de l’argent de Kadhafi. Ziad Takieddine reçoit un journaliste de Paris Match et un photographe de l’agence de « Mimi » pour leur annoncer qu’il exonère Sarkozy de tout soupçon. Ziad Takieddine est interrogé à Beyrouth par deux juges d’instruction français et les informe qu’il n’a pas dit ce qu’il a dit à Paris Match.

À lire aussi : Et Macron parla de « chances pour la France » : sa langue a fourché ou quoi?

C’est dans le cadre de cette affaire que « Mimi » a été placée en garde-à-vue « pour subornation de témoin ». Vous ne connaissez pas « Mimi » ? C’est bien normal car vous n’êtes pas grand-chose. Les intimes de Michèle Marchand (son vrai nom) se recrutent chez les pontes du CAC 40, chez les hommes politiques de haut rang et les stars. Elle les habille, les coiffe, fournissant ainsi la matière première dont ont besoin les « unes » de Paris Match, de Voici, de Closer. Ses prestations sont extrêmement coûteuses. Mais à l’arrivée, il y a des photos susceptibles de subjuguer les foules.

Un jour de 2017, l’ancien ministre de l’Économie de François Hollande alla voir son ami le banquier Xavier Niel. Il lui confia qu’il voulait se lancer dans la course à l’Élysée. « Dans ce cas, tu dois aller voir Mimi » lui conseilla Niel. Aussitôt dit, aussitôt fait. « Mimi » fit le nécessaire pour que Macron réussisse. « Tu dois abandonner les costumes étriqués qui te donnent l’air coincé. Mets des polos. » Comme pour Paris Match, une photo de couple s’imposait, elle relooka également Brigitte. « Tu as de jolies jambes, montre-les ». Et les jupes de l’épouse de Macron furent raccourcies.

À lire aussi : « Il ne manque que la mer à la Seine-Saint-Denis pour devenir la Californie » (Macron) !

C’est ainsi que, grâce – entre autres – à « Mimi », Macron devint président de la République. Mais maintenant qu’elle a été placée en garde-à-vue, elle est totalement infréquentable. Alors, qui va dire à Macron comment s’habiller pour 2022 ?


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Corvée de consommation
Next article La rivalité sino-américaine d’un point de vue civilisationnel
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération