Quantcast
Home Culture Flaubert 2022!


Flaubert 2022!

C'était écrit, la chronique de Jérôme Leroy

Flaubert 2022!
Portrait de Gustave Flaubert, (1856). Par Pierre François Eugène Giraud D.R.

Si la réalité dépasse parfois la fiction, c’est que la fiction précède souvent la réalité. La littérature prévoit l’avenir. Cette chronique le prouve.


Cent un ans après sa mort, Flaubert envisage de se présenter à l’élection présidentielle. Son programme, il l’a exposé dans une longue lettre* datée du 19 décembre 1850, à Athènes, adressée à son ami Louis Bouilhet. Flaubert vient de passer un mois à Constantinople mais n’a pas l’intention de faire de l’islamisme la question centrale de son programme. Il ne croit pas au « Grand Remplacement » de Zemmour qui a dit : « J’interdirai le port du voile islamique dans l’espace public et la construction de minarets. » Flaubert lui, a confiance dans la puissance émolliente de la modernité : « Bientôt, le voile, déjà de plus en plus mince, s’en ira de la figure des femmes, et le musulmanisme avec lui s’envolera tout à fait. Le nombre de pèlerins de la Mecque diminue chaque jour. Les ulémas se grisent comme des Suisses. On parle de Voltaire ! Tout craque ici comme chez nous. ».

Pourtant, dans cette même lettre, le progrès l’inquiète et notamment la surveillance planétaire mise en place par les Gafam : « La loi sur la correspondance électrique des particuliers m’a étrangement frappé. C’est pour moi le signe le plus clair d’une débâcle imminente. Voilà que par suite du « progrès », comme on dit, tout gouvernement devient impossible. » Un point de convergence avec Mélenchon qui veut retrouver « une souveraineté digitale » ?

D’ailleurs, Flaubert ne risque-t-il pas de concurrencer le candidat de la France insoumise avec sa vision, proche de la « créolisation » de la société française ? Quand Mélenchon déclare : « L’assimilation, ça n’existe pas ! Ce qui existe, c’est la créolisation. Et on passe par des étapes : il y a d’abord l’intégration de ceux qui arrivent. Si elle est réussie, la créolisation va se faire plus vite » ; Flaubert surenchérit en écrivant : « Le temps approche où toute nationalité va disparaître. La patrie sera un archéologisme comme la tribu. ».

Sa vision d’une politique spatiale ambitieuse est une autre intrusion sur les plates-bandes de LFI. Pour Mélenchon, « si les Français le décident lors de la prochaine élection présidentielle, notre pays peut devenir le fer de lance d’un modèle spatial d’intérêt général humain ». Flaubert va plus loin et propose des solutions techniques concrètes à son ami Louis Bouilhet : « Ne rêves-tu pas souvent aux ballons ? L’homme de l’avenir aura peut-être des joies immenses. Il voyagera dans l’espace avec des pilules d’air dans sa poche. »

Dernier détail qui peut inquiéter Mélenchon, Flaubert a, lui aussi, été assez fin pour éviter le piège de la Primaire populaire.


* Cette lettre est tirée de Gustave Flaubert, la passion des Lettres, une sélection de 440 lettres coéditée luxueusement par la librairie Élisabeth Brunet (Rouen) et le Conseil général de Seine-Maritime.

Mars 2022 - Causeur #99

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Olivier Marleix (LR): «Les Français sont en train de se faire extorquer l’élection présidentielle»
Next article Pourquoi Golda Meir est devenue une source d’inspiration pour les combattants en Ukraine
Jérôme Leroy est écrivain et membre de la rédaction de Causeur. Dernier roman publié: Vivonne (La Table Ronde, 2021)

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération