Jean-Paul Lilienfeld revient sur les mois de décembre et de janvier, militants pour les uns, sportifs pour les autres. 


Au moment où j’écris, les métros recommencent à rouler. Pas encore totalement, mais l’amélioration est si sensible que je tiens à manifester toute ma reconnaissance et mon « soutien » aux grévistes de la RATP sans qui nous n’aurions pu ressentir la chance que nous avons de pouvoir prendre le métro, parfois sans embûches. À tous ces travailleurs qui se sont sacrifiés pour nous, je voue une reconnaissance éternelle. Je sais que je ne suis pas le seul puisque les sondages, nous dit-on, montraient et montrent encore un très fort soutien à cette grève. Mais je tiens absolument à apporter ma pierre à l’édifice des louanges d’une France reconnaissante. Et puisque tout le monde n’a pas la chance d’avoir une chronique dans Causeur, j’en profite pour donner la parole à quelques personnes de mon entourage.

Florence, 47 ans, enseignante.

Chers grévistes,
Depuis le 5 décembre, je fais 8,4 kilomètres à pied à raison de quatre

Article réservé aux abonnés

85 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2020 - Causeur #76

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite