Quantcast
Home Brèves Gare au loup !


Gare au loup !

L'écologie en contradiction avec #MeToo.

Gare au loup !
D.R

C’est plus écologique d’être plongé dans le noir, la sécurité n’est plus à la mode.


Les maires de nombreuses communes en France ont décidé de suivre le bon exemple de ceux de Chambéry et de Rennes, socialistes, ou de Bordeaux, écologiste, en adoptant le plan de sobriété énergétique et en coupant leur éclairage public de minuit à six heures du matin. Tant pis pour les badauds qui déambulent à l’aveuglette ! En plus de réduire la facture d’électricité, éteindre les lampadaires donne aux communes un bon point écolo. Mais quid des habitants confrontés à notre peur primordiale : le noir et le monstre qui s’y cache ? À Guengat, dans le Finistère, où les lampadaires seront désormais éteints à partir de 21 h 30, des piétons et des étudiants ont été interrogés par nos confrères de France Bleu. Aude, 23 ans, souligne que « ça pose question, en termes de sécurité. Surtout pour les jeunes femmes. » En effet, depuis longtemps, les féministes accusent nos villes d’être des espaces « genrés », conçus pour les hommes, notamment à travers un éclairage nocturne inadéquat qui décourage la circulation des femmes. Il y a deux ans, le Conseil économique social et environnemental (CESE) adoptait une résolution appelant les autorités publiques à « agir sur l’éclairage » dans les villes pour réduire la sensation d’insécurité chez les femmes. Le gouvernement nous dit que « chaque geste compte » et qu’il faut se résigner à ne plus vivre comme avant. Pourtant, ce sentiment d’insécurité, renforcé par le fait que ni la police ni les caméras de vidéosurveillance ne peuvent faire leur travail dans le noir, représente bien un retour à la ville du Moyen Âge, tout particulièrement pour les femmes. Certes, l’écologie est un combat louable, ainsi que la sobriété énergétique, mais aucun thuriféraire de ces causes ne semble relever le fait qu’elles sont désormais en contradiction flagrante avec #MeToo.

A lire aussi: Verts et pas mûrs


Previous article Mythe et mythes de la Guerre d’Espagne: les raisons d’une polémique
Next article Croquis de famille

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération