Accueil Économie Trahi par le bruit

Trahi par le bruit

Décidément, l’IA n’a pas fini de nous jouer des mauvais tours.

Trahi par le bruit
D.R

Pensant peut-être bien faire, trois Britanniques affirment qu’ils ont mis au point un programme qui déchiffre ce que vous tapez sur votre clavier. Le Graal pour les pirates informatiques…


Tout un chacun sait que l’IA présente plusieurs dangers, dont ceux associés à ChatGPT ainsi que les deepfakes, c’est-à-dire la génération de vidéos et d’enregistrements audio truqués.

Cette liste vient de s’allonger après l’intervention de trois chercheurs britanniques au Symposium européen sur la sécurité et la confidentialité de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), organisation des professionnels de la high-tech, qui s’est tenu aux Pays-Bas du 3 au 7 juillet. Joshua Harrison, Ehsan Toreini et Maryam Mehrnezhad affirment avoir mis au point un programme capable de reconnaître les sons avec une telle précision qu’il serait même capable de déchiffrer ce que vous tapez sur votre ordinateur à partir du bruit des touches. Le son produit par les touches est enregistré. L’intelligence artificielle analyse l’enregistrement et finit par reconnaître les caractéristiques des bruits de chaque touche. Votre texte – ou votre mot de passe – est déchiffré !

A lire aussi : Dézoomez!

Pour arriver à des résultats convaincants, les chercheurs ont mené leur expérience avec des doigts différents et des pressions variables. Le programme atteint une précision de plus de 90 % dans le décryptage. Il est inévitable qu’un tel programme tombe un jour entre de mauvaises mains. Que ce soit en réunion Zoom, au bureau, au café ou tout autre lieu public, vous ne serez plus en sécurité. Un pirate pourra déchiffrer vos données les plus sensibles ou vos messages les plus intimes. Décidément, l’IA n’a pas fini de nous jouer des mauvais tours. Y a-t-il des solutions ? Les chercheurs conseillent d’éviter de saisir ses mots de passe en lieu public ou pendant une visioconférence, ou d’investir dans un clavier moins bruyant. Jusqu’à ce que ces fichues IA sachent déchiffrer les silences, comme n’importe quel psychanalyste.

Septembre 2023 – Causeur #115

Article extrait du Magazine Causeur




Article précédent Philippe Monguillot: quand la méticulosité juridique devient le cache-misère du renoncement
Article suivant Michel Sardou, ultime barde gaulois?

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération