Depuis dix ans, les tarifs de l’électricité augmentent en France avec l’envolée des taxes. Cela va continuer dans les prochaines années. Il faut financer 100 milliards d’euros d’infrastructures nécessaires pour intégrer les renouvelables aux réseaux.


Il ne sera pas possible d’échapper dans les prochaines années à une augmentation des prix de l’électricité tant les investissements à financer sont lourds dans les renouvelables et dans l’adaptation des réseaux à ses sources d’électricité nombreuses, intermittentes et aléatoires. «Chaque année, l’équivalent en énergies renouvelables de deux tranches nucléaires est raccordé par Enedis et RTE, réparti sur tout le territoire et sur des milliers de sites», résume Jean-François Carenco, le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Plus de 100 milliards d’euros à investir dans les réseaux

Les opérateurs RTE et Enedis ont ainsi demandé à la CRE une hausse annuelle de 1,4% des tarifs réseaux de l’électricité sur la période 2021-2024. Cela représentera en 2024 une augmentation de 50 euros de la ligne «tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité» (Turpe) que les particuliers trouvent sur leurs factures.

A lire ensuite, du même auteur: La Commission européenne préparerait le démantèlement d’EDF

La hausse finale sera sans doute plus limitée, d’une vingtaine d’euros. Une consultation est en cours avec les opérateurs et devrait se terminer avant la fin du mois de novembre. La CRE prendra sa décision au début de l’année prochaine. «Faire moins que 20 euros, ce sera compliqué. L’ampleur des investissements à venir pèsera inévitablement sur la facture. La CRE doit toutefois veiller à ce que ces hausses restent maîtrisées. Il y va de l’acceptabilité même de la transition énergétique dans son ensemble», a déclaré au Figaro Jean-François Carenco. Le nouveau tarif entrera en vigueur le 1er août 2021.

A lire aussi, Lucien Rabouille: Proust à l’ombre des éoliennes

Les investissements d’infrastructures à venir sont très importants et dépassent 100 milliards d’euros. Ils représentent pour Enedis et sur les 15 prochaines années autour de…

>>> Lire la fin de l’article sur le site de la revue Transitions & Energies <<<

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Lire la suite