Quantcast
Home Société La Duchère: une nouvelle affaire Halimi?


La Duchère: une nouvelle affaire Halimi?

Un homme de 90 ans poussé du 17e étage à Lyon

La Duchère: une nouvelle affaire Halimi?
D.R.

Une semaine après le meurtre de René Hadjadj, poussé du 17e étage d’un immeuble du quartier de La Duchère à Lyon, on s’interroge encore sur les motivations d’un tel geste.


Ça s’est passé le mardi 17 mai dans le quartier passablement islamisé de la Duchère à Lyon. Bien qu’on sache peu de choses, on se demande si c’est une nouvelle affaire Sarah Halimi ou Mireille Knoll, deux vieilles dame tuées parce qu’elles étaient juives.
Comme elles, René Hadjadj était juif (portant la kipa), comme elles, il était de condition modeste, comme elle il était vieux (90 ans). Et comme Sarah Halimi, il a été défénestré. Du 17ème étage (lui habitait au deuxième). Le suspect arrêté est aussi un voisin qui fréquentait la victime, connu pour des faits de violence et probablement déséquilibré (ne faut-il pas l’être pour commettre un tel acte ?)
Après son crime, il a appelé la police pour se plaindre de voisins bruyants.

Alors, est-ce un crime antisémite?

Rien ne permet de l’affirmer. D’après Noémie Halioua, correspondante de la chaîne israélienne I24NEWS qui a enquêté sur place, le suspect avait menacé d’égorger une dame et ses enfants (ceux qui faisaient du bruit) qui n’étaient pas du tout juifs. Selon elle, il fréquentait des sites islamistes attaquant les musulmans trop modérés à son goût.
N’empêche, il est troublant qu’il n’ait fallu que 48 heures à la Justice pour écarter le mobile antisémite et ce, alors que, selon Noémie Halioua, les voisins qu’elle-même a vus n’ont même pas été interrogés par la police. Ce qui interroge encore plus, c’est le silence radio général.

A lire ensuite, Cyril Bennasar: La Guillotière, La Duchère: où sont les hommes?

Les représentants de la communauté juive ne veulent surtout pas faire de vagues. Les proches de la victime non plus. Cela mettrait en danger la dizaine de juifs qui restent à la Duchère, les plus pauvres et les plus vieux. Les autres sont partis.
Il y a surtout le silence des médias. Quelques articles, dans Le Progrès, Le Figaro, Atlantico, et un reportage sur I24NEWS donc.

La nouvelle loi du silence

Ce qui explique ce silence, ce n’est pas que la victime soit juive mais que le meurtrier présumé soit musulman ou islamiste – on ne sait pas très bien. Si ça avait été un bon franchouillard qui avait tué un juif ou un musulman, on tambourinerait sur France Inter, les Insoumis défileraient dans la rue au choix contre l’islamophobie ou l’antisémitisme et nous expliqueraient que tout ça, c’est la faute à Zemmour.
Répétons-le, il n’y a aucune preuve qu’il s’agit d’un acte antisémite.
En revanche c’est bien l’antisémitisme, plus que répandu dans les quartiers, qui explique que les Juifs aient peur. Seulement, le dire, ce serait stigmatiser. Alors, on se tait.

Les uns contre les autres - Sarcelles, du vivre-ensemble au vivre-séparé

Price: 19,00 €

14 used & new available from 14,41 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Et si Pap Ndiaye n’était pas ce monstre que nous décrit la droite?
Next article Macron, le mauvais joueur
Fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur. Journaliste, elle est chroniqueuse sur CNews, Sud Radio... Auparavant, Elisabeth Lévy a notamment collaboré à Marianne, au Figaro Magazine, à France Culture et aux émissions de télévision de Franz-Olivier Giesbert (France 2). Elle est l’auteur de plusieurs essais, dont le dernier "Les rien-pensants" (Cerf), est sorti en 2017.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération