Home Politique Duel au sommet


Duel au sommet

Rendez-vous au palais des Congrès

Duel au sommet
Eric Zemmour à Perpignan le 23 septembre 2019 et Michel Onfray à Nice le 31 mai 2019.© Alain ROBERT/SIPA,SYSPEO/SIPA Numéros de reportage : 00924954_000010, 00910107_000023

Michel Onfray débattra en public avec Eric Zemmour le 4 octobre, à Paris. Des places sont encore disponibles.


Ce ne sera pas un meeting politique. Ni un combat de coqs télévisé. Mais une conversation, au sens profond et oublié du terme, entre deux honnêtes hommes. 

D’ailleurs, il n’y aura pas de caméras, sinon celles de Front populaire qui retransmettra l’événement en direct sur son site (frontpopulaire.fr) (à voir en streaming sur son canapé).  

Surtout s’ils ne sont pas d’accord

S’ils tiennent leur pari, nos amis de Front populaire feront vivre, le temps d’une soirée, cet esprit français qui fait si cruellement défaut au débat public – je ne partage pas vos idées et je me fais une joie de vous entendre les défendre. Sous la houlette de Stéphane Simon, co-fondateur de la revue, Michel Onfray et Eric Zemmour montreront (en tout cas on l’espère) que le désaccord n’exclut pas l’amitié – et inversement. 

Les deux hommes se connaissent bien.  On peut même dire qu’ils sont amis. Depuis des années, ils correspondent régulièrement, et partagent la même inquiétude pour une civilisation judéo-chrétienne fatiguée d’être elle-même mise au défi par une civilisation islamique déterminée. Pour l’un comme pour l’autre le niveau d’alerte est maximal : ce qui nous menace, si nous ne faisons rien, c’est la guerre civile.

Onfray, un Zemmour de gauche?

Bien entendu, ce duo aura parfois des allures de duel, à coups de mots et d’arguments. Heureusement, ils ne sont pas d’accord sur tout. Loin s’en faut : Onfray croit qu’un islam modéré est possible, que, quand il s’agit de travail ou de politique, les femmes sont des hommes comme les autres, qu’il faut sortir de Maastricht pour sauver l’Europe, et que l’économie française n’est pas assez sociale. Zemmour est peu ou prou en désaccord sur tous ces points. 

Faut-il en conclure qu’Onfray est un Zemmour de gauche ? Que Zemmour est un Onfray de droite? Réponse, le 4 octobre, à partir de 20 heures, au Palais des congrès de Paris. 

Pour acheter vos places, rendez-vous ici.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Salomon, vous votez Zemmour?
Next article Ce n’est pas la primaire, c’est LR que Jacob enterre
Fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur. Journaliste, elle est chroniqueuse sur CNews, Sud Radio... Auparavant, Elisabeth Lévy a notamment collaboré à Marianne, au Figaro Magazine, à France Culture et aux émissions de télévision de Franz-Olivier Giesbert (France 2). Elle est l’auteur de plusieurs essais, dont le dernier "Les rien-pensants" (Cerf), est sorti en 2017.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération