La playlist du confinement de Causeur


33  morceaux !  D’Annie Cordy à Charlie Mingus. Du fun, du blues, du jazz. Éclectique, certes, mais toujours de circonstance, la playlist de Causeur vous fera voyager. Tous les titres, même les plus abscons (dirions-nous) sont disponibles sur iTunes, Deezer ou autres Spotify…

Dr Miracle – Annie Cordy
En hommage au bon Docteur Didier Raoult

Sir Joffrey saved the world – Bee Gees
Sir Geoffrey ou … Didier R. ?

Freedom – Charlie  Mingus
Parce qu’on en manque cruellement… 

Le cavalier de Reichshoffen – Roger Pierre et Jean-Marc Thibault
Pour le sport en chambre

Rockin pneumonia and the boogie woogie Flu – Huey Smith
L’hymne rock and roll du coronavirus

Je ne suis pas bien portant – Ouvrard
Classique de circonstance

Dr Feelgood – Aretha Franklin
Il en faut toujours un

Émeute dans la prison  – Michel Pagliaro
Mais ne soyons pas pessimistes.

Zorro est arrivé – Henri Salvador
Il nous faut un sauveur !

Sister Morphine – Marianne Faithfull
À l’hôpital….

J’ai jeté ma clef dans un tonneau de goudron – Mac-Cak
Pour être sûr de ne pas enfreindre  …

In the bad bad old days – The Foundations
Message d’espoir s’il en est 

Je reprends la route demain – Antoine
Parce qu’on aimerait bien la reprendre, justement  

Il y avait une ville – Claude Nougaro
Paris sous le coronavirus

A lire aussi, Sophie Bachat: Patrick Eudeline: «le punk est dead de dead!»

End of the world – Skeeter Davis
Mais restons optimistes               

Anton Lavey – Satan takes a holiday
Et c’est heureux. Manquerait plus que lui.

Pas davantage – Brigitte Bardot
Parce qu’en cette période confinée, « restons amis, pas davantage”, c’est effectivement plus prudent.

L’amouretta – Bubblegum   
Parce que plus léger, on n’a pas trouvé.

Rappelle-toi minette – Patrick Juvet   
Ah oui ! C était jour de fête !

Question of temperature – The Balloon Farm
Certes, c est une question de …

Fever – Shirley Horn
Version brulante s’il en est

Wild women – Mama Cass and the big three
Parce que personne ne chante le blues comme Mama Cass

Le jour où la pluie viendra – Dalida       
… On sera, certes, sauvé.

Souvenir of London – Procol Harum
Parce que “Souvenir of  Wuhan”, ça n’existe pas. 

Paris au mois d’août  – Charles Aznavour 
Parce que Paris confiné rassemble à …

Dance of Terror – Manuel de Falla Orchestre Lamoureux
La danse du coronavirus   

Piano concerto en SOL – Maurice Ravel. Orchestre Lamoureux
Parce que c’est ainsi, et parce qu’il en faut.

Ne joue pas – Jean Constantin
Parce que Saint Germain des Pres

La nuit n’en finit plus – Petula Clark
Et le confinement idem 

Behind closed doors – Charlie Rich
Que se passe-t-il donc, confinés “behind closed doors” ? 

Bensonhurst blues – Artie Kaplan
En 73, cet ennemi des féministes sortait son “confessions of a mâle chauvinist pig »,  avec ce tube qui illustrera bientôt un film avec… Alain Delon. On n’en sort pas

Tout tremblant de fièvre – Martin Circus
Sans commentaires 

De l’aube à midi sur la mer – Claude Debussy  (orc. Capitole de Toulouse)
Pour ceux qui ne peuvent la voir… la mer !

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Patrick Eudeline
est écrivain et musicien.
Lire la suite