Eva Holmberg est une universitaire finlandaise, installée à Londres depuis une petite décennie et mariée à un citoyen britannique. Mi-août, elle a vécu un sale moment après avoir reçu, tout comme une centaine d’autres ressortissants européens, une lettre d’un bureau du ministère de l’Intérieur britannique la sommant de quitter le territoire dans un délai d’un mois, sous peine d’en être expulsée.

A lire aussi: Brexit, la presse française refuse d’y croire

Le premier moment d’abattement passé, Eva a décidé d’engager un avocat et d’entamer une procédure judiciaire qui lui a coûté 3 800 livres, somme qu’elle réclame désormais au gouvernement britannique. Car, en effet, les lettres envoyées par le Home Office étaient une erreur, un monstrueux et inexplicable cafouillage bureaucratique. Theresa May, consternée, s’en est excusée publiquement. La Première ministre est formelle : « Nous sommes

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Septembre 2017 - #49

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite